Abstraction vs Réalisme


Abstrac­tion vs Réalisme

Des Fluc­tu­a­tions entre l’Abstrait et le Réel

En suiv­ant le tra­vail de Takao Tan­abe à tra­vers plusieurs décen­nies, on peut dis­cerner des fluc­tu­a­tions entre l’abstraction et le réal­isme dans son approche du paysage. Engagé dans une explo­ration de la couleur et de la forme, il a étudié à Win­nipeg sous la tutelle du pein­tre Joe Plas­kett et a pro­duit des œuvres abstraites et lyriques basées sur des paysages. Tan­abe et beau­coup de ses con­tem­po­rains comme Gor­don Smith et Jack Shad­bolt ont puisé dans le paysag­isme comme source de l’abstrait et ont pris pour point de départ une explo­ration formelle de grands panora­mas. Pen­dant les années 1970, Tan­abe s’est détourné de l’abstraction. Il a choisi plutôt de pein­dre les vastes Prairies, les Rocheuses et le lit­toral du Canada avec une atten­tion par­ti­c­ulière pour l’échelle et pour le détail. Une péri­ode de voy­ages réguliers en avion et en voiture entre la Colombie-Britannique et l’Alberta mar­que cette tran­si­tion de l’abstrait au réalisme.